Road Trip Project

roadtripinsta

 

Avant de commencer la lecture de cet article, jetons juste ensemble un coup d’œil sur “le pourquoi de ce que qu’est-ce que c’est que ce truc ?”

Road trip est une expression en anglais désignant un voyage d’agrément effectué sur les routes, quel que soit le nombre d’arrêts. Généralement, un road trip se fait sur de longues distances, le plus souvent en auto ou à moto.
Déf. par Wikipédia

Okay. Maintenant on peut passer aux choses sérieuses…

Au court de mes nombreuses lectures sur Internet, je suis tombé sur un super article du “Huntington Post” sur un “Perfect Road Trip” créé par une fonction informatique. Je vous épargne les détails pour les non-geeks, mais pour faire simple, le programme à sélectionner le meilleur trajet possible pour faire toutes les étapes sélectionnées, ce qui donne un trajet à travers toute l’Europe, avec plus de 26.000km pour découvrir 45 lieux européens à ne pas manquer, allant des magnifiques paysages d’Irlande jusqu’au lieux de fêtes nocturnes d’Ibiza en passant par la découverte de la chapelle Sixtine. Bref, un itinéraire parfait sur tous les points, culturels et de pure folie à travers toute l’Europe.

roadtripmap

Après le rêve, la réalité. Les 26.000km annoncés, en roulant 24h sur 24, à une moyenne de 130km/h, c’est fait un peu plus de 8 jours pour faire tour. Je parle bien de 24h sur 24 au volant, et sans même un arrêt pipi ! Pur idéalisme, ça ne vaut même pas la peine de faire ce tour si l’on ne fait que rouler.

Partons maintenant au fur et à mesure sur un principe un peu plus réaliste… Imaginons déjà une moyenne de 90km/h (il est bien chargé quand même le véhicule, on fait du tourisme et on veut économiser un peu d’essence…), ce qui donne 289 heures de route, soit un peu plus de 12 jours, rien que sur la route.

Prenons maintenant le temps de dormir : une bonne nuit de sommeil équivaut à 10 heures (oui, faire de la route, ça épuise). Donc nous ne sommes plus à des journées de 24h mais bien 14h. Le trajet prendrait donc maintenant 21 jours. Dans ce principe, on se rapproche déjà plus d’une possible réalité.

Maintenant, parlons tourisme. Oui, jusque là, on ne s’arrêtait que pour dormir. Disons que l’on peut diviser les 14 heures restantes en 10 heures de tourisme et 4 heures de trajet par jour (en moyenne, ces chiffres peuvent varier selon les lieux de tourisme et la distance entre deux de ces lieux). Ce qui fait qu’il faut diviser les 289 heures de trajet par 4 pour obtenir 72 jours de trajet, soit environ 2 mois et demi.

Voila, je sais combien de temps de vacances demander à mon patron maintenant. Cool ! Je ne suis par sûr par contre que ces congés soient acceptés…

o Première difficulté donc : le temps.

Ensuite… Parlons de chose qui fâchent : les finances.

Nous sommes donc parti pour 72 jours de voyage. Il faut maintenant faire face aux besoins primaires de tout homme, et ça commence par manger tous les jours. Tous les pays dans lesquels passe le chemin n’ont pas les mêmes coutumes, les mêmes produits, les mêmes ressources économiques. Nous partirons donc sur une moyenne d’environ 10€ par repas (6€ est un minimum, mais il y aura certainement quelques excès de temps à autre, un restaurant avec une cuisine locale où autre… et puis ça facilite les calculs…). Les 72 jours avec 3 repas par jours font 216 repas. A 10€ le repas, le calcul est donc vite fait : 2.016€ de budget repas.

Okay, rien que pour manger, on en a pour 2000€. Ça fait déjà mal au ventre… C’est tout ?

Non, loin de là… Pour la suite, il y a deux écoles : le luxe ou la débrouille. Je vous détaille les deux :

Le luxe consisterai à se loger tous les soirs dans un hôtel, pas forcément dans un 3 étoiles mais avec un lit et une douche… J’ai fais des recherches pour ça : l’INSEE donne des chiffres pour ça : “Prix moyens mensuels de vente au détail en métropole – Nuitée et petit-déjeuner dans un hôtel 2 étoiles : 80€.” Ici le petit-déjeuné peut-être décompté, ça enlèverai un tiers du budget repas (si tous les hôtels le propose réellement avec la nuitée…) Je vais donc le garder dans les calculs.
On part donc pour 80€ pour 72 jours, ce qui donne 5777€. J’ai encore un peu plus mal au ventre.

Rajouter encore à ça l’essence. Oui, il faut prendre en compte ce “petit” détail… Partons du fait qu’une voiture diesel consomme 6L/100km. Pour 26.000km, elle consommerait donc 1560 litres. Le prix au litre actuel est de 1,05€ environ. Il faut donc compter 1638€ de gasoil pour la totalité du trajet. Je ne parle pas ici des pièces d’usures éventuelle de la voiture… 26.000km c’est pas rien…
Additionné, le logement et le gasoil reviendrait donc à 7415€… Besoin d’un Doliprane là… Vous suivez toujours ?

La débrouille correspondrait à ce moment là au mini-van ou au camping car. Le budget logement passe ainsi à la trappe car on emmène son logement avec. Après tout le monde n’a pas un mini-van prêt à l’emploi dans son garage. On partira du principe qu’un achat de la sorte est un investissement à long terme, et comparerons le à la location possible de ce genre de véhicule. En regardant vite fait les prix sur le net, on peut s’en tirer pour un achat de van tout équipé à 20.000€ et une location tourne autour de 80€ par jour. Même pas besoin de recalculer la location puisque le budget est le même que pour une chambre d’hôtel. Oui, je sais, j’ai mal aux fesses. Pensons investissement, ça peut resservir… Disons que la perte de valeur du van pour le trajet ici serait de 5000€ tout de même.

Ensuite, ce genre de van consomme dans les 10L/100km, surtout à cause du poids du véhicule. Imaginons que ce soit également un véhicule diesel, nous aurons donc à nouveau un budget gasoil de 2600€. Certes, plus que la voiture, mais on évite le logement, ce qui donne ce chiffre comme budget total, ou avec l’investissement van, 7600€.

A première vue le luxe est un peu moins cher que la débrouille mais il reste des paramètres à prendre en compte et c’est pour ça que je vous invite à débattre de tout ceci dans les commentaires. Votre participation est apprécié pour les réflexions et permettrons d’avancer et d’éventuellement réduire les coûts…

o Deuxième difficulté : le Budget.

Ceci fait deux grosses difficultés pour moi pour la réalisation de ce challenge. Ce n’est certes pas pour tout de suite, mais un jour peut-être, en réfléchissant et en préparant soigneusement le projet, peut-être pourrais-je le réaliser… Toute aide est la bienvenue.

Merci aux courageux d’avoir tout lu, merci aux autres également d’avoir jeter un œil et un grand merci d’avance à tout ceux qui commenteront pour créer ensemble un projet parfait.

A très bientôt.

Romain

Créateur du blog et aventurier.

7 commentaires


  1. Un road trip, genre course contre la montre est-ce vraiment enrichissant? A méditer…..

    Répondre

    1. Ce ne sera pas un réel contre la montre. Je pense prendre le temps qu’il faudra, quitte à rallonger le séjour.

      Répondre

  2. Ouaou je pense que c’est toi qui a du prendre un doliprane une fois fini ^^
    Ben écoute dès demain on va jouer au loto et gratter des euromillions :p
    Non plus sérieusement, je trouve que c’est bien que tu es tout pris en compte, c’est un beau projets mais je rejoint françoise cela ne ferais pas beaucoup tous d’un coup?
    et pourquoi tu ne le ferai pas en plusieurs fois ?

    Répondre

    1. Ouais, je prévois la réserve le Doliprane…
      Commence à gratter alors ^^
      Il y a des avantages et des inconvénients à ce genre de projet, que je pense détailler dans plusieurs prochains articles. Et puis c’est surtout ici un challenge…

      Répondre

  3. A première vue, j’aime l’aspect “j’essaye de prendre tous les facteurs en compte” mais à voyager autant en si peu de temps, ne finirait-on pas par se lasser puis se forcer à avancer pour finir la boucle prévue?

    Répondre

    1. Pour avoir fait un petit trip du genre en USA, je pense apprécier le voyage comme ça. Bien sûr qu’il y a des moment où je pourrais en avoir marre… Mais continuer et découvrir tellement de chose en si peu de temps, je suis fan 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire